Féminisme intersectionnel : Pour tenter de mieux comprendre la trajectoire de vie des femmes immigrantes victimes de violence conjugale

Cynthia Aubé
Travail social, UdeM

L’objectif de cette communication est d’explorer l’une des façons dont le féminisme intersectionnel s’opérationnalise dans l’intervention en maison d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale et plus spécifiquement, auprès de femmes issues de l’immigration. Ma communication propose d’explorer comment mes expériences d’intervenante féministe m’ont menée à me questionner sur l’accueil et l’aide proposés aux femmes immigrantes victimes de violence conjugale. Ainsi, sous la forme d’un récit de pratique, j’expliciterai certains concepts inhérents au féminisme intersectionnel qui m’apparaissent particulièrement pertinents pour l’intervention auprès des femmes immigrantes. Ce cadre conceptuel offre aux praticiennes un outil à la fois, d’évaluation, d’analyse et d’intervention critique pertinent. En effet, offrant aux usagères un espace de dialogue où les différents systèmes oppressifs sont en interaction, l’accent est mis sur l’unicité et la complexité de leur expérience, de leur trajectoire de vie et surtout, de leur propre compréhension de leur situation. En conclusion, je soulèverai certains questionnements politiques émergents dans les milieux d’hébergement eu égard à l’approche féministe intersectionnelle ainsi que certains défis d’envergure quant à son applicabilité.

Publicités