La final girl dans le cinéma d’horreur, de Halloween à You’re Next

Par Marc-Antoine Lévesque et Frédéric Bouchard
Marc-Antoine Lévesque est étudiant au doctorat en cinéma. Son travail porte sur la construction de la marginalité à la télévision.
D’autre part, pour son mémoire de maîtrise, Frédéric Bouchard a étudié les personnages féminins dans le cinéma d’horreur contemporain. Il est présentement étudiant au DESS en journalisme.

Samedi 19 mars,
Panel 5, de 13h15 à 14h45
Salle S1-139 – Pavillon Jean-Coutu

Résumé

La communication vise à faire une introduction au monde du cinéma d’horreur à travers quelques textes adoptant des approches gender. Après une définition du slasher, sous-genre de l’horreur, tel que définit par quelques textes de Carol Clover (qui s’appuie sur les théories de Mulvey), Isabel Cristina Pinedo et Sturken & Cartwright, nous argumenterons que la final girl, ultime figure féminine du slasher des années 1970 et 1980, a vécu une évolution marquée dans les dernières années du cinéma d’horreur. En opposant les textes de Clover qui célèbrent la figure féminine (personnage actif, réappropriation du regard, identification des spectateurs à une femme, combat final dit female on male violence) à ceux de Pinedo (qui adopte une approche rejetant le modèle binaire hétéronormatif), nous établirons une structure d’analyse basée sur les positions masculines et féminines du regard nous permettant de bien identifier les changements dans la représentation de la final girl dans le cinéma d’horreur contemporain à partir de courtes analyses d’extraits. La communication se terminera sur une critique des textes qui nous permettra de conclure sur la place de la femme et de la final girl dans le cinéma d’horreur contemporain.

Publicités