Les femmes dans l’industrie et les études du jeu vidéo

Pascale Thériault est étudiante à la maîtrise en études cinématographiques, option en études du jeu vidéo. Elle travaille sur la représentation des femmes dans les jeux vidéo.

Vendredi 28 mars à 9h00

Résumé:
L’étude du jeu vidéo prend sa place depuis quelques années à l’Université de Montréal, qui devient peu à peu une figure de proue dans ce champ d’étude. Or, l’industrie tout comme le domaine d’étude reste un milieu en grande majorité masculin. La communication aura pour but de recenser la contribution de femmes dans l’histoire du jeu vidéo, des débuts avec Roberta Williams, jusqu’à nos jours, en mentionnant la polémique autour de Jade Raymond, première productrice femme d’Ubisoft Montréal, qui a participé au projet du populaire jeu vidéo Assassin’s Creed. La communication tentera d’expliquer pourquoi ces femmes sont souvent oubliées de l’Histoire. De plus, l’étude du jeu vidéo en tant que tel, bien que récente, n’a que très peu de femmes oeuvrant dans le domaine académiques. De plus, elles sont souvent controversées, comme Marie-Laure Ryan, qui, avec ses théories narratologiques, a créé une polémique dans le milieu académique ludologue. La présentation s’attardera à comprendre si cette controverse est due au fait que l’industrie, tout comme le milieu académique, reste un milieu en très grande majorité masculin. Finalement, la communication parlera aussi du milieu gamer qui demeure très critique des femmes de l’industrie, n’hésitant pas à faire des menaces ou des injures aux productrices.

Publicités