Maternités et techniques de reproduction assistée : vers une perspective intégrative des représentations maternelles

par Kevin Lavoie
Doctorant en sciences humaines appliquées à l’Université de Montréal, Kevin Lavoie s’intéresse dans le cadre de sa thèse de doctorat à l’expérience des femmes québécoises concernées par les techniques de reproduction assistée, et plus particulièrement à la gestation pour autrui.

Vendredi 18 mars,
Panel 2, de 13h30 à 15h
Salle S1-139 – Pavillon Jean-Coutu

Résumé

Depuis l’avènement des techniques de reproduction assistée, la maternité jusqu’alors considérée unifiée et indivisible se fragmente, entraînant l’émergence de représentations plurielles : la mère « intentionnelle » qui formule le projet parental, la mère « génétique » qui fournit l’ovule et les gènes et, enfin, la mère « gestationnelle » qui porte et accouche de l’enfant. Dans ce contexte, repenser la maternité implique de réfléchir à l’adéquation entre une certaine vision traditionnelle de la maternité et les représentations sociales actuelles, lesquelles sont traversées par de multiples systèmes et rapports sociaux. Prenant appui sur les scénarios procréatifs découlants des ententes de gestation pour autrui (GPA) et du recours au don d’ovules en Occident, cette communication vise à répondre à la question suivante : comment les représentations de la maternité sont-elles transformées par la dissociation qu’introduisent les techniques de reproduction assistée? D’abord, nous mettons en lumière la dissociation opérée par ces techniques, en campant la volonté et la biologie comme composantes représentationnelles de la maternité, laquelle est ramifiée en trois dimensions : intentionnelle, gestationnelle et génétique. Ensuite, nous exposons les transformations entraînées par la dissociation des représentations de la maternité, en examinant plus particulièrement leurs incidences sur le plan des pratiques sociales. Enfin, nous développons la proposition théorique des « maternités dissociées », en identifiant les forces et les limites de ce concept, ainsi que sa pertinence pour une étude consacrée aux représentations de la maternité chez les femmes concernées par la gestation pour autrui et le don d’ovocytes au Québec.

Publicités