Vivre la différence au sein de l’Église de Jésus Christ des Saints des Derniers-Jours. Comment concilier valeurs féministes et foi mormone

par Mathilde Vanasse-Pelletier
Mathilde Vanasse-Pelletier est étudiante au doctorat en sciences des religions à l’Université de Montréal. Sa recherche doctorale porte sur le rapport entre les femmes mormones et les médias.

Vendredi 27 mars 2015 à 11h30
Local B-3270

Résumé:
Cette étude porte sur le cas de femmes mormones très dévouées à leur Église et entretenant une foi qui est le centre de leur vie, mais qui adhèrent également à un courant féministe très minoritaire dans leur culture. En s’identifiant comme féministes ces femmes risquent l’excommunication, comme ce courant n’est pas accepté au sein de l’Église : l’ostracisation de la militante Kate Kelly en juin 2014 a d’ailleurs servi d’exemple. Nous nous penchons donc sur la tension vécue par ces individus tenant de réconcilier leurs valeurs personnelles et celles d’une institution aux idées perçues par plusieurs comme conservatrices. Nous nous basons sur une étude de terrain et des entrevues, en plus d’une vaste revue de littérature. Des liens sont faits avec les controverses concernant la place des homosexuels au sein de l’Église mormone.

Pour suivre ou contacter l’auteure:
mathilde.vanasse-pelletier@umontreal.ca

Publicités